Subventions

maprimerenov

MaPrimeRénov’ s’applique depuis le 1er janvier 2020. Cette aide financière est plus juste, car adaptée aux revenus des bénéficiaires et les démarches ont été simplifiées afin de permettre une augmentation du nombre de chantiers de rénovation énergétique.

Cette aide de l’Etat vise à améliorer le confort de votre logement en réduisant vos factures d’énergie, contribuant ainsi à réduire nos émissions de gaz à effet de serre. D’où ce slogan : MaPrimeRénov’ : mieux chez moi, mieux pour la planète.

MaPrimeRénov’ remplace le précédent système du Crédit d’impôt pour la transition énergétique CITE. Il ne s’agit plus d’un crédit d’impôt, mais d’une aide financière dont vous pourrez bénéficier dès le début de vos travaux de rénovation.

Si vous êtes éligibles aux aides de MaPrimeRénov’, vous pouvez dès maintenant déposer votre dossier de demande.

La demande de MaPrimeRénov se fait soit par Internet sur le site :  www.maprimerenov.gouv.fr

Un numéro de téléphone permet également de se renseigner : 0808.800.700.

Vous trouverez sur le site maprimerenov.gouv.fr toutes les informations précises sur les conditions d’éligibilité (plafonds de ressources et natures des travaux finançables) ainsi que le détail des étapes d’une demande d’aide.

Cette aide permet de financer différents types de travaux d’isolation, l’installation d’une ventilation VMC, le changement de type de chauffage avec par exemple l’installation d’une pompe à chaleur air/eau et couvre également la réalisation du bilan énergétique de votre logement.

Un simple dossier en ligne permet de solliciter cette aide. Il existe de nombreux dispositifs d’aide prévus pour financer les travaux de rénovation énergétique (aides financières publiques : CITE, aides Habiter Mieux de l’ANAH, et aides des collectivités locales et dispositifs privés : Certificats d’économie d’énergie ou « primes énergie »). Simul’Aid€s

est un outil simple qui permet de connaitre ces dispositifs d’aides financières et de savoir quels financeurs solliciter.

Un simple dossier en ligne permet de solliciter cette aide. Il existe de nombreux dispositifs d’aide prévus pour financer les travaux de rénovation énergétique (aides financières publiques : CITE, aides Habiter Mieux de l’ANAH, et aides des collectivités locales et dispositifs privés : Certificats d’économie d’énergie ou « primes énergie »). Simul’Aid€s est un outil simple qui permet de connaitre ces dispositifs d’aides financières et de savoir quels financeurs solliciter.

En quelques clics sur le simulateur en ligne Simul’Aid€s, vous décrivez votre situation (nombre de personnes du foyer, revenu fiscal de référence), ainsi que les caractéristiques principales de votre logement (surface, année de construction) et le type de travaux de rénovation que vous envisagez de réaliser. Vous obtenez ensuite la liste des dispositifs et des organismes financeurs ainsi que le pourcentage de l’aide financière estimée pour la prise en charge de ces travaux.

cce

LA PRIME CEE, SUBVENTION POUR LES PROFESSIONNELS

La mise en place du dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE) constitue l’un des instruments phare de la politique de maîtrise de la demande énergétique. C’est la prime CEE.

Le système est ouvert à toute personne morale ou physique qui souhaite réaliser des économies d’énergie. Les associations, les collectivités, les petites entreprises, les PME par exemple, pourront se voir octroyer des CEE qui pourront ensuite être revendus aux fournisseurs dits « obligés ».

Les CEE sont accordées à une entreprise dès lors qu’elle réalise des travaux et investissements entraînant des économies d’énergie significatives. Ces travaux peuvent être valorisés en étant rachetés par des obligés sous forme d’éco-primes, primes éco-énergie ou primes CEE.

Les opérations éligibles

  • Les systèmes de récupération de chaleur sur un groupe de production de froid
  • les systèmes de récupération de chaleur sur une tour aéro-réfrigérante les systèmes de condensation frigorifique à haute efficacité
  • les systèmes de régulation sur un groupe de production de froid permettant d’avoir une basse ou une haute pression flottante
  • les matelas pour isolation
  • les installations frigorifiques utilisant du CO2 subcritique ou transcritique
  • les travaux pour isolation, etc

La mise en place du dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE) constitue l’un des instruments phare de la politique de maîtrise de la demande énergétique. C’est la prime CEE.

Le système est ouvert à toute personne morale ou physique qui souhaite réaliser des économies d’énergie. Les associations, les collectivités, les petites entreprises, les PME par exemple, pourront se voir octroyer des CEE qui pourront ensuite être revendus aux fournisseurs dits « obligés ».

Les CEE sont accordés à une entreprise dès lors qu’elle réalise des travaux et investissements entraînant des économies d’énergie significatives. Ces travaux peuvent être valorisés en étant rachetés par des obligés sous forme d’éco-primes, primes éco-énergie ou primes CEE.

Les opérations éligibles

  • les systèmes de récupération de chaleur sur un groupe de production de froid
  • les systèmes de récupération de chaleur sur une tour aéro-réfrigérante
  • les systèmes de condensation frigorifique à haute efficacité
  • les systèmes de régulation sur un groupe de production de froid permettant d’avoir une basse ou une haute pression flottante
  • les matelas pour isolation
  • les installations frigorifiques utilisant du CO2 subcritique ou transcritique
  • Les travaux pour isolation, etc